GILBERT MONTAGNÉ THE FOOL

A l'occasion du 50ème anniversaire,
RÉÉDITION EN VERSION NUMÉRIQUE REMASTERISÉE
de l'album THE FOOL avec le bonus track
"THE FOOL IN LOVE"


Télécharger sur Apple Store Télécharger sur Amazon








Actualités

Gilbert Montagné

THE FOOL IN LOVE

Tube de l'année 1971 "The fool" a révélé Gilbert Montagné et s'est imposé dans le monde entier.
Gilbert publie le 11 juin une version remasterisée de son premier album ainsi qu'une nouvelle version "The fool in love" à l'occasion du 50ème anniversaire de ce standard internantional.
Réalisé à Londres au studio Trident, avec les musiciens de Joe Cocker et les cordes d'Elton John puis au château d'Hérouville par Dominique Blanc-Francard, cet album de Soul Music franco-anglais reste d'une modernité incroyable.
Le groove de Montagné est unique sur ses propores compositions, celles du jeunes Michel Jonasz, de son mentor André Georget ou de son producteur qui n'est autre qu'un certain Salvatore Adamo!

Laurent Goumarre
21/12/2021
  • Côté Club
  • France inter
  • 22h00
  • Emission musicale
Wendy Bouchard et Gilbert
30/11/2021
  • Ma France
  • France Bleu
  • 13h00
  • Magazine d’actualité

La lettre du mois

Salut à tous et merci d'être toujours là !
Et merci Gilbert pour la réédition digitale de ce 33 tours que j'écoutais en boucle du haut de mes 10 ans (je suis né en 1961 et j'ai donc, de mon côté, fêté mes 60 ans). Je n'avais pas encore de chaîne hifi, comme on disait à l'époque, et il fallait que je ramène le bras de lecture au départ, si je voulais redémarrer avec The fool, ou que je change de face si je voulais embrayer sur - je crois me souvenir que "Now" était la première de la face B. Non ? Tu étais mon idole, Gilbert. Ma première vraie idole. Bien sûr, j'avais auparavant, chanté Juanita Banana de Henri Salvador sur les genoux de mon grand-père - ça le faisait rire.
Je chantais aussi Quand il est mort le poète de Gilbert Bécaud. Je garde aussi un souvenir ému de Deux amis pour un amour de Johnny qui était sorti un peu avant ton album. Mais c'est avec toi que je suis passé aux choses sérieuses : L'album qui vient d'être réédité a été mon premier album ! Je ne m'étais pas trompé. Quelle qualité de son, richesse de mélodies, quelle énergie ! Bien sûr, il aurait mérité mieux que le tourne-disque de mes parents sur lequel je faisais tourner et rouler mes Dinky Toys tout juste quelques années avant ! Mais ça ne m'empêchait pas de connaître toutes tes chansons par coeur. D'ailleurs, je fus bien en peine par la suite de trouver un disque qui me remplisse autant l'âme et les tympans - tu avais placé la barre très haut ! Je crois que mon deuxième album fut Polnarévolution, à moins que ce fut Elvis at Madison Square Garden, acheté lors d'un séjour en Angleterre, où nous allions tous les étés. J'ai un peu de famille là-bas. Tu sais, ce pays qui était non-Européen avant de le redevenir... Polnareff, Elvis, il fallait au moins ça pour te succéder dans ma petite discothèque. Je me rappelle que j'avais réussi à amener mes parents à Sens, où tu avais donné un concert, probablement suite à la sortie de l'album. Nous avions fait un petit héritage imprévu et il avait servi à payer l'expédition depuis notre banlieue parisienne. Ça a été premier concert de ma vie ! C'était aussi la première fois que je m'inscrivais à un fan club. Je me rappelle, le petit journal, très soigné, s'appelait Cool.
les souvenirs ce sont enchaînés. Pleins de nostalgie et des souvenirs du bonheur à découvrir la musique. Pleins également du plaisir que j'ai à te les partager. Et puis, trois premières : Premier album, premier concert, premier fan-club ! Et, last but definitely not least, je crois pouvoir en ajouter une quatrième : Première idole".